CLICK TO RATE WINE MARKETS

L’IA va disrupter les acteurs du secteur du vin

13.000 milliards de dollars, c’est ce que l’intelligence artificielle pourrait ajouter au PIB mondial d’ici à 2030, selon l’étude de McKinsey Global Institute publiée en 2018. Il ressort que ces technologies pourraient augmenter de 1,2% par an la valeur économique créée par tous les pays du monde. Nous entrons dans une économie très complexe où la valeur peut rapidement migrer, qui peut disrupter des acteurs du vin.

Le premier article explicite les grands enjeux économiques et sociétaux de l’intelligence artificielle (IA) dans la filière viti-vinicole. Nous nous concentrerons, dans un second temps, sur les répercussions probables de l’IA dans la transformation de valeur, plus communément appelée disruption. David examinera ensuite les apports de l’intelligence artificielle sur les tarifs professionnels dans la distribution de vin. Enfin, nous réfléchirons aux impacts de la personnalisation du prix du vin pour les consommateurs à l’aube de la tarification dynamique gérée par l’IA.

L’intelligence artificielle modifiera les circuits de distribution vers des chaînes plus courtes

Nous sommes passés à une économie numérique mondialisée caractérisée par des technologies exponentielles. Le développement de l’intelligence artificielle (IA) va renforcer largement les effets de plateformisation et de captation de la valeur. Cette digitalisation de l’économie est dominée par des géants américains GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft) et chinois BATX (Baidu, Alibaba, Tencent, Xiaomi).

Depuis la disparition de Neandertal, l’Homme avait le monopole de l’intelligence conceptuelle. Le terme ‘intelligence’ décrit la fonction cognitive des humains qui consiste à prendre conscience des situations. Le terme ‘artificiel’ se rapporte aux machines. En langage courant, on utilise le terme intelligence artificielle lorsqu’une machine imite les fonctions cognitives des humains. Par rapport à l’intelligence programmée, l’intelligence artificielle est capable de créer ses propres algorithmes grâce au processus d’apprentissage automatique (machine learning).
La plupart des observateurs conviennent que l’IA est le levier de la 3ème transformation de l’histoire économique après celle de l’industrie au XIXe siècle et celle de l’informatique au XXe siècle. L’économie dans laquelle nous entrons est une économie très complexe où la valeur peut rapidement migrer. L’usage de l’intelligence artificielle modifiera sensiblement les circuits de distribution, vers des chaînes plus courtes.

La désintermédiation, un phénomène connu dans la distribution du vin

Des entreprises géantes comme le britannique Tesco s’approvisionnent souvent en vins en vrac directement dans le monde entier, les mettent en bouteille dans leurs usines, sous leur propre étiquette et les vendent sous leur marque propre. Ce processus rationalisé raccourcit la chaîne et réduit les coûts.
La plupart des vins américains passent par le système de distribution à trois niveaux, avec sa structure d’intermédiaires intégrée. Bronco Wine, qui produit Two Buck Chuck et Trader Joe’s ont profité d’une disposition de la réglementation californienne permettant aux entreprises de livrer directement au détaillant, supprimant ainsi un maillon et rendant possible la vente rentable d’un vin à deux dollars.
La désintermédiation fonctionne aussi pour les entreprises de taille moyenne, comme l’anglais Naked Wines, qui utilise un modèle de financement participatif et de vente directe.
En Australie, ReWine propose une sélection de vins qu’ils achètent en vrac auprès de producteurs australiens. Ils les vendent directement aux consommateurs sous format bonbonnes.
Le Covid-19 a stimulé l’expansion du modèle d’achat en ligne groupé en Chine. L’achat en gros permet de réduire les coûts pour les particuliers et est donc particulièrement populaire dans les villes chinoises de Tier-2 et Tier-3.

Cette technologie transformera profondément notre travail

Comme d’autres innovations de l’ère numérique, l’IA est porteuse de changements radicaux dans les secteurs économiques. Cette accélération technologique se traduit aujourd’hui par une absorption de valeur. Nombreux sont les acteurs qui promettent que cette technologie transformera en profondeur notre travail.

Dans la prochaine chronique, David examinera l’importance des données pour l’intelligence artificielle.
N’hésitez pas à partager avec nous dans les commentaires.