Côte d’Ivoire, vin rouge pour plats épicés

cote d'ivoire abidjan

La Côte d’Ivoire est la plus grande économie d’Afrique francophone, avec un taux de croissance de 7,5 % en moyenne depuis 2012. Sur la même période, le PIB réel par habitant a augmenté de 32 %. L’économie ivoirienne est également la plus diversifiée de la région. Ce dynamisme, associé à des infrastructures de qualité et à un environnement des affaires favorable, confère à la Côte d’Ivoire une position de hub régional qui en fait une destination privilégiée pour toutes les entreprises souhaitant développer leurs activités en Afrique de l’Ouest.

👉 RATE THE IVORIAN WINE MARKET ATTRACTIVENESS

En 2018, la Côte d’Ivoire a affiché un solide taux de croissance du PIB réel de 7,8 %, après plusieurs années d’expansion constante. Le pays a également connu une augmentation de la productivité, de la consommation des ménages et du revenu réel. Ces progrès découlent en partie d’une population jeune et en plein essor, dont 59,5 % ont moins de 25 ans. Encore aux premiers stades de son développement, la Côte d’Ivoire dépend fortement de son secteur agricole pour la production alimentaire et la croissance économique. En tant que premier fournisseur mondial de fèves de cacao, la Côte d’Ivoire est extrêmement vulnérable à la volatilité des prix internationaux, sans compter que sa monnaie est le franc CFA, qui fluctue. L’année dernière, la Côte d’Ivoire a importé pour 1,9 milliard de dollars de produits agricoles, l’UE, la Chine, l’Inde et la Thaïlande étant ses principaux fournisseurs.

Lire également Ghana, le marché du vin connaît une croissance
Indicateurs de l'économie ivoirienne

La bière reste la boisson la plus consommée

Le marché ivoirien des boissons alcoolisées est en constante expansion. La bière reste la boisson alcoolisée la plus consommée avec 22,6 litres par habitant en raison d’une production élevée. 3,2M hl se partagent le marché, dont la filiale Castel, Solibra et Brassivooire, une joint venture formée par Heineken et CFAO. Les importations de vin ont totalisé près de 51 millions de dollars en 2018, et 13 millions de dollars supplémentaires pour les importations de bière de malt, avec l’UE comme premier fournisseur. Les acteurs brassicoles proposent des prix compétitifs (0,76 euro) avec des marques qui séduisent le consommateur avec l’image de stars associées (le footballeur Drogba) ou la reconnaissance du pays  » bière Ivoire « .

La consommation de spiritueux reste faible et moins dans les habitudes culturelles. Les importations de spiritueux distillés ont également augmenté entre 2014 et 2018, passant d’environ 7 millions de dollars à 21,8 millions de dollars. Les consommateurs semblent largement portés sur les liqueurs et les whiskies.

Part de marché des alcools en Côte d'Ivoire

La demande en spiritueux occidentaux et autres boissons alcoolisées semble favorable aux nouveaux exportateurs grâce à l’augmentation du revenu disponible des ménages. La production artisanale à base de cœur de palmier appelée « Koutoukou » a une consommation élevée et est accessible au consommateur moyen.

Les Ivoiriens préfèrent voir les produits qu’ils achètent

Le circuit CHR est principalement approvisionné par les importateurs de vins et de spiritueux. Le secteur hôtelier est en expansion et de nouveaux projets sont annoncés en réponse à la forte croissance économique du pays.
Les magasins Carrefour sont approvisionnés en vin par la centrale d’achat CFAO Retail en France.
De plus en plus d’acteurs se lancent dans la distribution de vin avec une réelle politique d’accompagnement du produit en mettant en avant la région d’origine et le marketing à intégrer pour la promotion des différentes marques proposées.

La vente en ligne ne fait pas partie des habitudes de consommation des Ivoiriens qui préfèrent se déplacer pour voir les produits qu’ils achètent.

Consommation de vin de la Côte d'Ivoire en volume

La consommation de vin est plutôt une affaire d’hommes, d’où une tendance marquée à boire du vin rouge en raison de la nourriture épicée en Côte d’Ivoire. Une classe moyenne qui reconnaît et apprécie les vins de qualité et aime se distinguer par des produits chers et inhabituels.

Les vins français appréciés pour leur qualité

Les vins espagnols restent leaders avec 16,8M EUR devant la France, mais ils connaissent un recul par rapport à 2019 (-13%) dû à la faible consommation des vins premier prix. Il existe également un embouteillage en vrac par 2 acteurs, le 3e a été racheté par Solibra.

La France est en deuxième position (11,2 millions d’euros) mais se distingue par la qualité de ses produits, très appréciés et reconnus par les consommateurs. La Côte d’Ivoire reste un grand consommateur de vins, notamment de Bordeaux, première région présente sur le sol ivoirien. Les vins premium ont connu un boom pendant la pandémie du COVID-19 contrairement aux vins premier prix. Certaines régions (Vallée du Rhône, Languedoc-Roussillon, Sud-Ouest) ont enregistré une forte augmentation x 5 par rapport à 2019. Les vins de nouvelles régions comme la Provence se positionnent sur le marché ivoirien.

L’acteur Pernod Ricard est présent sur place pour booster ses ventes bien qu’en partenariat avec le leader de la distribution alimentaire Prosuma via sa filiale Oenophile.

Consommation de vin en Côte d'Ivoire en valeur

Ne choisissez pas l’importateur leader

Cibler les principaux importateurs n’est pas la clé du succès. Ils sont déjà très sollicités, vos produits risquent d’être positionnés en deuxième position sur l’étagère. Il vaut mieux choisir celui qui suivra et investira dans la promotion de vos vins et spiritueux.
La visite d’un haut fonctionnaire (par exemple, un directeur) est très appréciée et témoigne de la confiance, un facteur déterminant dans les affaires. Il est très important d’allouer un budget à la communication, ainsi que d’envoyer des échantillons et des cadeaux pour entretenir les relations commerciales.

Il faut compter sur un minimum de deux déplacements dans l’année, voire plus, pour accompagner et dynamiser les ventes, surtout si le partenaire s’approvisionne auprès de plusieurs fournisseurs.

It is necessary to count on a minimum of two trips in the year, or even more, to accompany and boost sales, especially if the partner buys from several suppliers.

cote d'ivoire abidjan
Côte d’Ivoire, vin rouge pour plats épicés
Notre méthode de calcul
Les données montrent les principaux paramètres, combinés pour présenter un classement calculé à l'aide d'une attractivité composite pondérée combinant les facteurs économiques globaux et les facteurs du marché du vin.
CONSOMMATION DE VIN EN VOLUME
53
CONSOMMATION DE VIN EN VALEUR
32
VINS IMPORTÉS EN VOLUME
75
VINS IMPORTÉS EN VALEUR
51
POPULATION
45
PIB PAR HABITANT
0
READER RATING0 Note
0
AVANTAGES
DÉFIS
37
Attractivité du marché du vin