verres de vin, de bière et de champagne

Belgique, un marché de bière ou du vin ?

CONTENTS
1. The on-trade market
2. The retail market
3. Wine consumption
4. Leading wine origins
5. Bottle Size
Notre score
89

La Belgique jouit de l’un des revenus par habitant les plus élevés d’Europe, avec une répartition des revenus relativement équilibrée, d’où un pouvoir d’achat largement réparti. Elle possède une structure politique fédérale complexe avec une répartition des compétences au niveau fédéral et régional. Les divisions politiques entre la Flandre néerlandophone au nord et la Wallonie francophone au sud ont conduit à des amendements constitutionnels accordant à ces régions une reconnaissance formelle et une autonomie. La région de Bruxelles-Capitale est une enclave officiellement bilingue (français et néerlandais) au sein de la région flamande. Une communauté germanophone existe en Wallonie orientale.

👉 RATE THE BELGIAN WINE MARKET ATTRACTIVENESS

L’économie belge est fortement axée sur les services et présente un caractère dual, avec un écart économique important entre la région néerlandophone de la Flandre, au nord, et la région francophone de la Wallonie, au sud. Alors que la Flandre est très axée sur le commerce, la Wallonie a tendance à imiter les positions de la France. Lire également Belgique, le marché du vin est structuré en fonction des régions.



Lire également Suisse : comment les consommateurs choisissent du vin ?

Indicateurs économiques de la Belgique

Le circuit CHR

La consommation de produits alimentaires en Belgique se fait principalement à domicile, mais le marché de la restauration en Belgique compte un très grand nombre de points de vente indépendants dans toutes les principales catégories, telles que les restaurants à service complet, la restauration rapide, les cafés et les bars. Les opérateurs indépendants de services alimentaires ont connu des difficultés, car ils doivent faire face à la fois à une législation fiscale plus stricte et à la concurrence croissante de concepts plus modernes et dynamiques, en particulier dans la restauration rapide, les restaurants à service complet et les cafés/bars.

En 2018, il y a environ 58 391 outets en Belgique, dont 34 102 en Flandre. Environ 54% de ces établissements en Flandre sont des restaurants. En Belgique, il y a une tendance à servir à la fois des boissons et de la nourriture, par rapport aux pays voisins où il y a généralement plus d’intérêt pour les boissons uniquement dans ces établissements en fonction de la demande ou des préférences des consommateurs.

Le circuit de la vente au détail

En termes de parts de marché, les grands supermarchés représentent 50% des recettes annuelles du secteur belge de la distribution alimentaire, les supermarchés de taille moyenne 30%, les petits détaillants / supérettes 5% et les hard discounters 15%.

Le marché belge de la distribution est assez consolidé. Huit groupes internationaux différents dominent le marché belge de la distribution. Ils représentent 92% de la part de marché.

Acteurs de la distribution
Ahold Delhaize Group
Carrefour Group
Colruyt Group
Louis Delhaize Group
Lidl
Aldi
Intermarché
Metro Group
Marché du vin en Belgique

Les bières nationales contre les vins importés

La Belgique est un pays qui compte de nombreuses brasseries et différentes bières. Nulle part ailleurs dans le monde vous ne pouvez rencontrer autant de bières locales, authentiques et colorées, avec une gamme de goûts et de saveurs aussi énorme. S’il n’existe que 12 bières trappistes dans le monde, 6 d’entre elles sont d’origine belge et sont brassées par les moines dans les abbayes. 85% des Belges en âge de boire disent boire de la bière au moins occasionnellement. Ce segment de marché laisse très peu de possibilités à l’offre étrangère, tant l’offre locale est développée. Il existe plus de 300 brasseries en Belgique et les importations sont très faibles.

La consommation de vin est très ancrée dans la culture.

La Belgique compte 11,5 millions d’habitants, dont près de 75% achètent du vin pour leur consommation personnelle, 12 fois par an en moyenne.

Pour le vin, bien que la valeur des importations ait augmenté par rapport à l’année dernière, les volumes sont en baisse depuis plusieurs années. Les Belges consomment des vins de meilleure qualité. La fourchette de prix la plus populaire se situe entre 5 et 8 euros.

Le marché belge est un marché historique, et la consommation de vin est très ancrée culturellement. Les vins rouges et blancs sont les plus populaires. Les vins rosés arrivent en troisième position, et sont davantage consommés par les segments les plus jeunes de la population et en Wallonie.

Consommation de vin en Belgique, en volume

Quel fournisseur Les vins français sont très présents sur le marché belge, cependant ils perdent du terrain et sont de moins en moins dominants en Belgique. La production française reste la plus populaire, mais les vins espagnols et italiens sont les principaux concurrents, prenant de plus en plus de parts de marché.
Les principaux concurrents sont les Espagnols et les Italiens qui proposent des produits présentant de bonnes qualités gustatives et un bon rapport qualité/prix. Le consommateur belge s’ouvre également de plus en plus aux vins du Nouveau Monde, en particulier aux vins chiliens. La Belgique est un producteur de bière extrêmement important, avec une balance import-export très positive.
Le prix moyen des vins français : Les vins français sont présents dans toutes les gammes de prix.

Les principaux vins des hypermarchés en 2021

Les chiffres Nielsen publiés par Carrefour Belgique montrent que les Belges ont augmenté leur consommation de tous les types de vin entre le 1er août 2020 et le 31 juillet 2021. La hausse des ventes est généralisée à l’ensemble de la grande distribution, avec des gains de 10% pour les ventes de vins rouges (48% des ventes), +8% pour les blancs (35%) et 10% pour les rosés (17%). Le champagne a fait un bond de 30%, tandis que le prosecco a progressé de 21%.

En termes d’origines, Delhaize voit l’Australie et l’Espagne comme les grands gagnants de parts de marché dans toutes les couleurs dans ses magasins, tandis que dans les rouges, l’Argentine et le Chili progressent particulièrement.

Pour les blancs, la France est bien placée avec des gains pour le Rhône, le Bordeaux et l’Alsace. Enfin, en rosé, l’Argentine, la Grèce, la Loire et l’Alsace enregistrent des gains de parts de marché, les ventes globales de rosé progressant chez Delhaize, malgré le temps plutôt maussade de l’été dernier et sans doute grâce à une désaisonnalisation accrue de sa consommation.

Consommation de vin en Belgique, en valeur

Delhaize propose différents contenants à vin

Dans un contexte marqué par un boom des ventes de vin en Belgique, Delhaize suit une tendance des Belges à varier les contenants. A commencer par les bag-in-box, dont les ventes chez Delhaize sont en hausse cette année de plus de 15% par rapport à l’année dernière, qui était déjà caractérisée par une très forte augmentation.

Les petits formats sont également en hausse, avec plus de 150 000 petites bouteilles vendues cette année. Dans le même temps, les contenants plus originaux ont le vent en poupe. C’est le cas des sachets, qui sont de plus en plus populaires, avec plus de 400.000 unités vendues cette année. Delhaize entend promouvoir ce format en commercialisant, entre autres, un rosé Côtes de Provence en poche, pour jouer sur « l’effet de survalorisation ». Mais la grande nouveauté cette année en matière d’emballage est la bouteille en carton recyclé, qui fait son apparition avec un nouveau vin espagnol, « Planet B », à la fois vegan et bio. La bouteille ne pèse que 83 grammes, soit cinq fois moins qu’une bouteille en verre traditionnelle. En plus de faciliter le transport, ce nouvel emballage présente un bilan carbone qui a séduit le distributeur.

Travailler avec différents importateurs par région

Il est conseillé de travailler avec un importateur. L’importateur pourra faciliter la distribution du vin sur le territoire et participera éventuellement aux démarches administratives relatives aux accises. La Belgique compte environ 800 importateurs de vin, dont la plupart sont situés en Flandre. Il est généralement préférable de travailler avec un importateur en Wallonie et un autre en Flandre, tant pour les vins que pour les autres types de boissons.
Rencontrer l’importateur est essentiel, il est bon de garder un lien régulier avec l’importateur. Il est également nécessaire d’adapter votre approche à la culture belge. Il est important de rester pragmatique. Même s’il est facile de s’habituer au tutoiement, il est important de ne pas se faire de fausses idées.

Contrairement aux produits alimentaires, les vins et autres boissons alcoolisées ne sont pas soumis à un double étiquetage en français et en flamand. En plus de faciliter le transport, ce nouvel emballage présente une empreinte carbone qui a séduit le distributeur.

verres de vin, de bière et de champagne
Belgique, un marché de bière ou du vin ?
Notre méthode de calcul
Les données montrent les principaux paramètres, combinés pour présenter un classement calculé à l'aide d'une attractivité composite pondérée combinant les facteurs économiques globaux et les facteurs du marché du vin.
CONSOMMATION DE VIN EN VOLUME
78
CONSOMMATION DE VIN EN VALEUR
82
VINS IMPORTÉS EN VOLUME
90
VINS IMPORTÉS EN VALEUR
89
POPULATION
37
PIB PAR HABITANT
80
READER RATING0 Note
80
AVANTAGES
Un revenu disponible élevé
Orientations en faveur des produits de l'UE
Un marché du vin historique
DÉFIS
Un pays multilingue / multiculturel
Une concurrence féroce sur les prix
Achat direct au caveau en raison de taxes élevées
89
Attractivité du marché du vin