Taiwan, socialiser avec du vin dans les hôtels

taiwan taipei city

La nourriture est l’un des principaux atouts de Taïwan en tant que destination touristique, que les touristes optent pour des snacks sur les marchés de nuit ou pour une cuisine raffinée. Les marchés de nuit avec des centaines d’options alimentaires sont courants sur l’île et restent les destinations préférées des touristes étrangers. Toutefois, Michelin a également publié le tout premier guide de la gastronomie à Taipei en 2018 et, à partir de 2020, à Taichung, ce qui témoigne du développement du soft power et de la maturité culinaire de l’île.

ÉVALUER L'ATTRACTIVITÉ DU MARCHÉ TAÏWANAIS DU VIN

L’économie capitaliste de Taïwan est dynamique et repose en grande partie sur la fabrication industrielle, notamment les exportations d’électronique, de machines et de produits pétrochimiques. Cette forte dépendance à l’égard des exportations expose l’économie aux fluctuations de la demande mondiale. L’isolement diplomatique de Taïwan, son faible taux de natalité, le vieillissement rapide de sa population et la concurrence croissante de la Chine et des autres marchés de l’Asie-Pacifique constituent d’autres défis majeurs à long terme.

Un magasin pour 2300 personnes

La préférence des consommateurs pour la commodité et l’intérêt croissant pour les aliments sains et la sécurité alimentaire ont incité l’industrie à développer des repas faciles à préparer, des options plus saines, des étiquettes propres et d’autres initiatives similaires. La densité des plus de 10 000 magasins de proximité de Taïwan est la deuxième plus élevée au monde, avec un magasin pour 2 300 personnes, selon le département des statistiques du ministère des affaires économiques.

Les ventes générées par les points de vente au détail de Taïwan, y compris les supermarchés, les magasins de proximité, les hypermarchés et autres, ont totalisé 31,2 milliards de dollars US en 2020, soit une augmentation de 2,3 % par rapport aux ventes de 2019 (30,5 milliards de dollars US). En 2020, le chiffre d’affaires généré par les supermarchés a connu la plus forte croissance, soit 11,6 %, suivi par une croissance de 9,0 % pour les magasins de proximité et de 8,5 % pour les hypermarchés. Les autres points de vente au détail, y compris les grossistes et les distributeurs desservant l’industrie de la restauration, ont connu une baisse importante de 30 %, pour atteindre 3,9 milliards de dollars américains, car les consommateurs ont choisi de cuisiner plus fréquemment à la maison pendant la pandémie.

Les détaillants internationaux dominent à Taïwan, avec peu d’acteurs nationaux en concurrence directe. Les magasins de détail internationaux se sont développés en tirant parti de la forte densité de population et des revenus disponibles élevés de Taïwan. La croissance prévue est soutenue par l’expansion continue de 7-11, Family Mart, Costco, PX Mart et Carrefour.

LIRE ÉGALEMENT Le Royaume-Uni, un marché du vin stratégique et de proximité
  • Magasins de proximité – Actuellement, les exploitants de magasins de proximité sont de moins en moins agressifs en ce qui concerne l’expansion des points de vente et se concentrent sur les ventes de magasins comparables et l’amélioration de la marge brute. Les quatre principales chaînes de dépanneurs sont 7-Eleven, Family Mart, Hi-Life et OK Mart.
  • Hypermarchés – En termes de ventes, les opérateurs étrangers, dont Carrefour et Costco, continuent de dominer le marché taïwanais et détiennent plus de 50 % de parts de marché. Avec l’acquisition récemment annoncée par Carrefour de Wellcome (202 magasins) et de Jason’s Market Place (26 magasins), Carrefour devrait jouer un rôle plus actif dans la concurrence avec la chaîne locale et son concurrent, PX Mart.
  • Supermarchés – La concurrence féroce et continue des hypermarchés et des magasins de proximité a rendu difficile la survie des petits supermarchés. Les efforts déployés pour promouvoir les aliments frais dans leurs magasins ont également stimulé les ventes des supermarchés. Les ventes ont également été stimulées par l’augmentation du nombre de magasins et le développement de nouveaux formats de magasins, tels que des magasins plus axés sur le voisinage. Les principales chaînes de supermarchés sont PX Mart, Simple Mart et Taiwan Fresh Supermarket. Il existe des supermarchés haut de gamme, tels que les magasins CitySuper, dans cette catégorie de nouveaux formats de supermarchés. Ce format de supermarché haut de gamme devrait se développer encore plus au cours des prochaines années, en raison du pouvoir d’achat croissant des consommateurs taïwanais et de leur attachement aux produits alimentaires de haute qualité.
  • Vente en ligne – Taïwan est un grand marché de consommation dont le secteur du commerce électronique connaît une croissance rapide. Les plateformes d’achat en ligne à Taïwan associent désormais paiements numériques, offres groupées, médias sociaux, jeux, messagerie instantanée, vidéos de courte durée et diffusion en direct par des célébrités.

Les consommateurs taïwanais sont incroyablement doués pour les médias sociaux et recherchent de nouvelles opportunités, expériences et aliments/boissons à partager sur leurs propres comptes de médias sociaux sur des plateformes telles que LINE, Instagram et Facebook.

La nourriture est l’un des principaux atouts de Taïwan

Selon le ministère des affaires économiques (MOEA), la production économique du secteur de la restauration taïwanais est estimée à 27,4 milliards de dollars en 2020. Comme ailleurs, le secteur de la restauration taïwanais a subi un revers majeur avec la pandémie de COVID-19. Bien qu’aucun cas national n’ait été enregistré jusqu’en mars 2021, les secteurs alimentaires taïwanais ont été affectés par un manque de touristes, les contrôles stricts aux frontières ayant limité les déplacements. Néanmoins, les opérations de restauration de Taïwan ont été rapidement restructurées et des ajustements profonds ont permis de livrer avec succès des plats cuisinés frais et surgelés.

Les hôtels, en particulier ceux qui emploient des chefs étrangers ou qui proposent une cuisine internationale authentique, et d’autres restaurants de style familial haut de gamme utilisent généralement davantage d’articles provenant d’importateurs ou de grossistes/distributeurs. Les chaînes de restauration rapide occidentales et locales disposent généralement de leurs propres canaux de distribution ou passent un contrat avec un centre de distribution indépendant pour acheter, traiter et livrer les produits nécessaires au quotidien. Une tendance récente est que les points de vente au détail tels que Costco sont fréquentés par de nombreux petits exploitants de services alimentaires HRI qui achètent des articles en vrac au plus bas prix possible, évitant ainsi de devoir s’approvisionner auprès de plusieurs importateurs.

  • Hotels – Les rencontres dans les hôtels-restaurants sont courantes à Taiwan. La nourriture servie à ces occasions tend à être soit des buffets de style occidental, soit des banquets de style chinois. Par ailleurs, les fêtes sont de plus en plus commercialisées, notamment le Nouvel An chinois et les fêtes occidentales comme Noël, Halloween, l’Oktoberfest et la Saint-Valentin.
  • Restaurants – La plupart des restaurants à Taiwan sont des lieux de restauration décontractés. Comme la plupart des restaurants de cette catégorie sont de petites entreprises, ils s’approvisionnent principalement auprès de grossistes et de marchés humides. Seules les grandes chaînes/franchises ont tendance à acheter des produits à des importateurs ou à les importer directement.

Taïwan possède un secteur de la restauration très dynamique, illustré par la sortie du premier guide Michelin pour Taipei en 2018. La plupart des restaurants taïwanais sont des lieux de restauration décontractés. Comme la plupart des restaurants de cette catégorie sont de petites entreprises, ils achètent des matériaux principalement auprès de grossistes et de marchés humides. Seules les grandes chaînes/franchises ont tendance à acheter des produits auprès d’importateurs ou à les importer directement.

Consommation d’alcools locaux

2019 a été une excellente année pour le segment des boissons alcoolisées à Taïwan, connaissant une croissance à la fois en valeur et en volume. Cela est dû à une consommation intérieure robuste ainsi qu’à un taux de change favorable en 2019. La production locale est principalement orientée vers la bière, l’alcool de riz (utilisé pour la cuisine) et l’alcool de sorgho (alcool fort de Kinmen). Depuis quelques années, Taïwan produit et exporte également du whisky de qualité.

La production locale de vin reste marginale et le marché taïwanais dépend principalement des importations. La France reste le premier fournisseur de vins avec une part de marché de 54% en valeur. Les 5 principaux concurrents fournisseurs de vins sont les Etats-Unis, l’Italie, le Chili, l’Australie et l’Espagne.

Les vins de Bordeaux et de Bourgogne conservent leur position prédominante (respectivement 45% et 31% de la valeur des importations de vins français en 2019), mais l’intérêt croissant pour les produits de niche et les appellations encore peu connues des consommateurs continue de contribuer à la diversification de l’offre disponible.

Les Taïwanais recherchent des produits de prestige, consommés en moins grande quantité, mais qui restent des produits haut de gamme privilégiant soit les AOP les plus célèbres (Bourgogne et Champagne), soit des produits de niche offrant un sentiment d’exclusivité.

Plus de 300 importateurs de vins et spiritueux

Un marché concurrentiel et fragmenté avec plus de 300 importateurs de vins et spiritueux actifs à Taiwan. Un réseau de distribution structuré et dense : 2 000 super et hypermarchés, 10 600 CVS, 500 cavistes, 1 000 magasins bio.

Droits et taxes sur les vins :

  • Droits de douane : 10 % pour les vins tranquilles et 20 % pour les vins effervescents.
  • Droit d’accise de 7 TWD/L/degré d’alcool pour les vins.
  • Impôt sur les transactions commerciales (équivalent de la TVA) : 5 %.

La vente en ligne est interdite.

taiwan taipei city
Taiwan, socialiser avec du vin dans les hôtels
Notre méthode de calcul
Les données montrent les principaux paramètres, et ceux-ci sont combinés pour présenter un classement calculé à l'aide d'une attractivité composite pondérée combinant les facteurs économiques globaux et les facteurs du marché du vin.
CONSOMMATION DE VIN EN VOLUME
41
CONSOMMATION DE VIN EN VALEUR
62
VINS IMPORTÉS EN VOLUME
56
VINS IMPORTÉS EN VALEUR
73
POPULATION
62
PIB PAR HABITANT
62
READER RATING0 Note
0
63
Attractivité du marché du vin