NE MANQUEZ AUCUNE ANALYSE - CLIQUEZ SUR CE MESSAGE POUR SUIVRE NOTRE PAGE LINKEDIN
métavers

Métavers : l’avenir du commerce est-il virtuel ?

Quand les jumeaux numériques synchronisent le physique et le virtuel. Depuis que la technologie permettant d’acheter des biens sur l’internet a été introduite, un fossé s’est creusé entre le monde réel et le monde numérique. L’achat de biens dans des magasins traditionnels offre aux acheteurs la possibilité de toucher ou d’essayer physiquement les produits avant de les acheter.

LIRE ÉGALEMENT Comment utiliser le métavers pour vendre plus de vin ?

L’e-commerce renonce à l’aspect physique des achats dans les magasins traditionnels, mais il offre une commodité, une rapidité et un accès sans précédent. Le métavers est l’endroit où ces deux mondes du commerce, auparavant séparés, convergent pour créer une expérience qui redéfinira à jamais le commerce électronique.

Le métavers est la combinaison de plusieurs innovations technologiques qui fonctionnent toutes ensemble de manière transparente. Des NFT au commerce social en passant par la réalité augmentée et virtuelle, le metaverse fait sortir la technologie de la sphère numérique pour la faire entrer dans le monde physique.

Cela a déjà commencé

Les toutes premières étapes du commerce électronique dans le métavers sont déjà là.

La réalité augmentée (RA) améliore déjà les parcours traditionnels du commerce de détail « omni-canal », avec un bénéfice client essentiel : pouvoir essayer un produit avant de l’acheter (le fameux « try before you buy »). Par exemple, il s’agit de pointer la caméra de son smartphone vers ses pieds, afin de visualiser la paire de baskets convoitée, avant le passage en caisse.

Choisir une couleur de peinture en l’essayant sur ses murs en AR, pouvoir vérifier visuellement la taille et l’aspect d’un meuble dans son salon, c’est déjà possible avec une simple application mobile.  » Ce type de fonctionnalité conduira à une optimisation des taux de retour, le problème majeur des enseignes de vente en ligne aujourd’hui : ces retours représentent chaque année une perte représentant 2 à 3% du chiffre d’affaires généré selon la Fédération française du e-commerce et de la vente à distance.

Le géant du commerce électronique Amazon a intégré les premières technologies métaverses à sa place de marché. Son tout dernier outil d’achat en RA, Room Decorator, vous permet d’utiliser votre téléphone ou votre tablette pour voir à quoi ressembleront les meubles et autres éléments de décoration dans votre espace. Vous pouvez visualiser plusieurs produits ensemble, et même enregistrer les instantanés de votre pièce pour les revoir plus tard.

Au fur et à mesure que ces technologies émergentes se développent, elles continueront à remodeler la façon dont nous concevons le commerce électronique.

Fusionner le commerce en ligne et hors ligne

LIRE ÉGALEMENT Comment les NFT pourraient changer le commerce du vin ?

L’e-commerce électronique dans le métavers va certainement s’accélérer dans les années à venir. Au fur et à mesure que la technologie et son adoption se développent, de nouvelles fonctionnalités fusionnant le commerce hors ligne et le commerce en ligne verront le jour.

La popularité croissante de la technologie de réalité augmentée permet aux consommateurs d’avoir une confiance totale dans la qualité et l’ajustement d’un produit avant de l’acheter. Cela aide les acheteurs d’un point de vue pratique, mais aussi les commerçants à réduire les retours et à élargir leur clientèle.

La découverte et la personnalisation des produits vont également s’accélérer. La technologie des métavers permettra aux marques de proposer aux acheteurs une expérience numérique hautement personnalisée. Le métavers sera une expérience transparente qui permettra aux acheteurs de trouver plus facilement ce qu’ils veulent, exactement au moment où ils le veulent. Et contrairement aux limites actuelles des expériences d’achat numériques personnalisées, le métavers permettra aux marques de personnaliser l’expérience d’achat à grande échelle afin de toucher plus d’acheteurs que jamais auparavant.

Une brique essentielle du métavers

Ces propriétés intrinsèques font du jumeau numérique l’une des briques fondamentales du métavers. Si ce dernier pourra accueillir des mondes virtuels et les expériences les plus fantaisistes, il offrira également de nombreux usages liés à une réplication exacte du réel. Issu de l’industrie, le principe des jumeaux numériques commence à pénétrer le monde du commerce électronique.

Un jumeau numérique est une représentation numérique d’entités du monde réel – un objet, un système ou un processus – synchronisée avec le monde réel. Grâce à des capteurs qui renvoient des informations et à des connexions bidirectionnelles de l’internet des objets (IoT), cette technologie synchronise l’environnement numérique avec le monde physique et vice versa. Tout changement dans le monde matériel se répercute sur la représentation numérique (le jumeau) et une rétroaction similaire a lieu dans l’autre sens.

Imaginez : si vous vous promenez dans la boutique virtuelle d’un créateur de mode pour essayer des vêtements avant de les acheter, vous préféreriez peut-être que votre avatar suive vos mensurations réelles – par exemple, mises à jour en permanence avec les données provenant des photos de votre smartphone ou de votre pèse-personne connecté. Dans un cadre professionnel, une réunion dans le métavers sera encore plus productive si les participants peuvent interagir avec une réplique exacte des équipements et du système d’information de l’entreprise.

Demain, avec l’intégration des technologies de big data et d’intelligence artificielle, le jumeau numérique sera capable de prédire le comportement de l’entité physique.

Plusieurs visions du métavers coexistent. Certains acteurs ont des visions essentiellement de type artificiel avec une captation fixe du monde physique, comme Meta (Facebook) ou Roblox, tandis que d’autres perçoivent le métavers comme une image de la réalité évolutive et synchronisée avec la réalité. Dans cette seconde vision, qui est partagée par des acteurs clés comme Microsoft, Nvidia, Epic Games (créateur du jeu Fornite) ou Niantic (créateur de Pokemon Go), c’est le jumeau numérique qui permet cette synchronisation en temps réel avec le monde physique.

Cette notion de jumeau numérique n’est pas récente. Elle est née dans les secteurs de l’automobile et de l’aéronautique afin d’optimiser le fonctionnement et la maintenance des équipements industriels à partir de leur réplique numérique. Depuis, l’utilisation des jumeaux numériques s’est étendue à d’autres domaines, comme la ville, la construction, la logistique et la médecine.

L’application du jumeau numérique sur le corps humain est particulièrement transformatrice. « L’effet d’un vaccin est différent sur chaque personne », explique le directeur de recherche IoT chez Orange Innovation. Utiliser le jumeau numérique de chaque personne, plutôt qu’un modèle générique d’être humain, pour tester un nouveau vaccin est particulièrement efficace et permet d’accélérer sa mise sur le marché. »

Construction de la communauté

Le fossé entre les médias sociaux et le commerce électronique va continuer à se combler dans le métavers. La preuve sociale est déjà au cœur du commerce électronique, comme en témoigne l’importance des évaluations d’Amazon et d’autres produits en ligne. Dans le métavers, les marques seront en mesure de porter la preuve sociale au-delà d’une simple évaluation par des étoiles en créant des communautés engageantes qui permettront aux clients de dialoguer avec la marque elle-même et avec d’autres fans de la marque.

Les NFT (non-fungible tokens) sont un autre élément clé du métavers. Les marques pourront utiliser les NFT à plusieurs fins uniques pour améliorer l’expérience d’achat. Les NFT seront utilisés pour créer des produits numériques entièrement nouveaux. Ils serviront également de reçus, de cartes d’accès à des événements spéciaux ou même d’accès anticipé au lancement de nouveaux produits. Les NFT peuvent être utilisés pour toute une série d’opportunités VIP pour les clients les plus passionnés d’une marque et ses défenseurs.

Un NFT (non-fungible tokens) est la transposition dans le monde virtuel du modèle de propriété existant dans le monde réel. Les NFT permettent d’acheter et de vendre la propriété d’objets numériques uniques et de garder la trace de leurs propriétaires grâce à la blockchain.

Nous n’avons fait qu’effleurer la surface des moyens par lesquels la technologie va remodeler le commerce électronique. À mesure que ces technologies évoluent et que les frontières entre le monde physique et le monde numérique s’estompent, le commerce électronique tel que nous le connaissons commencera à exister presque entièrement dans le métavers.