Click here to read the first article. It deals with traceability and the wine industry
vietnam rice fields

Vietnam, le prochain hub vin en Asie du Sud-Est ?

CONTENTS
1. Economy
2. Beer & Spirits
3. Wine consumption
4. Route-to-Market
Our Score
50

La République Socialiste du Vietnam, carrefour stratégique situé au cœur de l’ASEAN, est un pays en pleine mutation économique, industrielle et sociale qui bénéficie d’une forte croissance dans un environnement géopolitique incertain. Sa position géographique, couplée à un développement de la consommation et à une main d’œuvre qualifiée à bas coût, en fait un marché incontournable et une terre d’opportunités pour les entreprises françaises. Le Vietnam est aujourd’hui l’un des pays les plus dynamiques au monde.

ÉVALUER L'ATTRACTIVITÉ DU MARCHÉ VIETNAMIEN DU VIN

Le Vietnam est devenu la 4e économie d’Asie du Sud-Est à la fin de 2020, après avoir dépassé la Malaisie et Singapour. C’est également le 3e pays le plus peuplé de l’ANASE. Depuis 1990, le pays a enregistré une croissance annuelle moyenne de son PIB de 6,8 %. Son économie a enregistré une année 2020 remarquable avec une croissance de 2,91% malgré la pandémie de COVID 19 et ce grâce à ses exportations, sa production industrielle et ses ventes au détail. Son économie est orientée vers l’exportation où la part des entreprises étrangères est essentielle.



Lire également Thaïlande, plus grand marché de boissons alcoolisées d'Asie du Sud-Est

Le système de l’État-parti fait des intérêts économiques une priorité politique :

  • Stabilité politique garantie par un appareil de sécurité fort ;
  • Direction du pays renouvelée en 2021 pour 5 ans (XIIIe Congrès du Parti communiste du Vietnam) ;
  • Des réformes économiques menées par le gouvernement et destinées à accélérer la croissance et à ouvrir de nouvelles opportunités commerciales dans la nouvelle ère numérique.
Indicateurs économiques du Vietnam

Des magasins indépendants aux chaînes de magasins

Le paysage de la vente au détail de produits alimentaires au Vietnam est largement dominé par les marchés traditionnels et les petits magasins indépendants, idéaux pour les achats de produits alimentaires en petites quantités et à haute fréquence. Les détaillants modernes (supermarchés, hypermarchés, supérettes, magasins de proximité et grands magasins) attirent un nombre croissant de consommateurs dans de nombreuses zones urbaines clés (Hanoi, Ho Chi Minh Ville, Hai Phong, Danang, Can Tho, Nha Trang, Quang Ninh, Binh Duong).

Profil des entreprises :

Nom du distributeurType de formatNationalité
SAIGON CO-OP / COOPMARTSupermarchés, magasins d’alimentation et magasins de proximitéEntreprise locale
METRO CASH & CARRYMagasins de vente en grosentreprise allemande
BIG CHypermarchés et supermarchésJV avec le groupe Casino (France)
MAXIMARKSupermarchés et grands magasinsEntreprise locale
FIVIMARTSupermarchésEntreprise locale
CITIMARTSupermarchés et magasins de proximitéEntreprise locale
INTIMEXSupermarchés et grands magasinsJV
Saigon Trading Corporation SATRASupermarchés et magasins de proximitéEntreprise d’État
Hapro / HapromartSupermarchés et magasins de proximitéEntreprise d’État
SELECTSupermarchésEntreprise locale
PARKSONGrands magasinsSociété malaisienne
Lotte MartHypermarchés et supermarchésSociété coréenne
GIANTSupermarchésSociété singapourienne (Dairy Farm Group)
An PhuSupermarchésEntreprise d’État
CT GroupSupermarchésEntreprise locale
Ocean MartSupermarchésEntreprise locale
HiwaySuper CentersSuper CentersEntreprise locale
Part des boissons alcoolisées au Vietnam

Sa population est jeune et active. L’émergence d’une classe moyenne urbaine et éduquée rend les consommateurs vietnamiens de plus en plus enclins à acheter.

La classe moyenne aisée du Vietnam représente actuellement 13% de la population et devient de plus en plus importante avec une proportion estimée à 26% d’ici 2026. L’occidentalisation du mode de vie vietnamien ainsi que la croissance continue du secteur du tourisme ont fortement contribué à la croissance des ventes de vins et spiritueux au Vietnam ces dernières années.

Les classes moyennes et supérieures vietnamiennes ainsi que les étrangers s’intéressent de plus en plus aux produits importés, de l’entrée et du milieu de gamme au haut de gamme. Certains millionnaires vietnamiens préfèrent les produits très haut de gamme.

Il est devenu élégant et branché de boire de l’alcool importé, malgré le prix élevé de ce chic occidental, combiné aux récentes préoccupations en matière de santé, ce qui pousse certains consommateurs à délaisser la bière et les alcools forts au profit du vin.

Bières locales vs. artisanales

La production locale est principalement composée de bière 4 4 milliards de L en 2020 de spiritueux à base de riz et de liqueurs de fruits.

La bière est la boisson alcoolisée la plus consommée au Vietnam, représentant 98% de la consommation. Bien que le pays soit un producteur de bière, les Vietnamiens commencent à s’intéresser à des bières de plus grande qualité comme les bières artisanales, les bières importées, etc. Les bières pression sont de plus en plus à la mode au Vietnam.

Les spiritueux représentent également un symbole de statut et sont souvent utilisés comme cadeaux entre hommes d’affaires de haut rang social. Le cognac, les whiskies et l’armagnac sont particulièrement appréciés. Ce marché est encore un marché de niche au Vietnam.
Le secteur des boissons alcoolisées devrait connaître une croissance annuelle de 8 % sur ce marché.

Les vins chiliens et français sont leaders

La consommation de vin se démocratise au Vietnam. Les vins tranquilles représentent 80% des ventes totales de vin, dont 70% de vins rouges. Le Bordeaux est l’appellation viticole préférée des Vietnamiens grâce au passé historique entre la France et le Vietnam, représentant 70% des vins importés français.

Le volume des ventes a diminué de 40 % en 2020 en raison de Covid 19 ainsi que de la loi de tolérance zéro sur l’alcoolémie au volant, mise en œuvre début janvier 2020 On a constaté une baisse de la consommation de vins haut de gamme et de vins mousseux en raison de l’absence de touristes et de la fermeture temporaire de certains hôtels et restaurants.

Consommation de vin au Vietnam, en volume

La production de vin au Vietnam est très faible et se concentre principalement dans la région centrale de Da Lat “Vang Dalat”, blanc et rouge, pour la population locale, la zone ASEAN et le Japon.
Les principaux fournisseurs de boissons alcoolisées sont la France, l’Italie, Singapour (comme plateforme de réexportation), l’Australie et les États-Unis mais surtout le Chili pour les vins. La France reste l’un des leaders des exportations de vin vers le Vietnam en valeur.
Le prix moyen des vins français varie de 9 à 14 EUR pour l’entrée de gamme et de 30 EUR pour le haut de gamme. Avec une bonne réputation de qualité et le prestige des produits français, les consommateurs vietnamiens sont de plus en plus intéressés par les vins français. Les connaisseurs en vin préfèrent les produits français de haute qualité.
Les vins rouges d’entrée et de milieu de gamme sont toujours demandés au Vietnam, principalement de Bordeaux mais aussi d’autres régions comme le Languedoc-Roussillon, la vallée du Rhône et la Bourgogne. Les vins blancs ainsi que les vins rosés et mousseux se développent depuis quelques années. Les vins biologiques restent un marché de niche.

Consommation de vin au Vietnam, en valeur

Un hub pour le vin vers l’ASEAN

Le Vietnam pourrait devenir une plateforme d’accès aux marchés voisins, voire une plaque tournante pour les pays de l’ASEAN.

Le prochain FTA entre l’UE et le Vietnam devrait uniformiser les règles du jeu pour le vin de l’UE, ce qui permettra d’augmenter encore davantage les exportations de vin de l’UE vers le Vietnam. Ce prochain FTA est d’autant plus important que d’autres grands pays exportateurs de vin devraient également bénéficier d’une libéralisation tarifaire significative pour leurs exportations vers le Vietnam, notamment par le biais de l’accord du Partenariat transpacifique (TPP) et de la Communauté économique de l’ASEAN.

  • Les droits de douane seront entièrement éliminés pour les vins après une période transitoire de 8 ans ;
  • 86 indications géographiques clés du vin seront protégées au Vietnam à l’entrée en vigueur de l’accord ;
  • La possibilité pour les exportateurs agréés par l’UE d’auto-certifier l’origine européenne simplifiera les procédures douanières ;
  • Le Vietnam s’est engagé à améliorer les conditions de distribution et de vente des vins ;
  • Les règles d’origine contiennent une clause de non-altération qui facilitera l’utilisation des plates-formes régionales par les exportateurs de l’UE. Les plates-formes logistiques sont essentielles au modèle de distribution du vin de l’UE dans la région de l’Asean.

Le 15 novembre 2020, le Vietnam a signé l’Accord économique global régional (RCEP) avec neuf autres pays de l’ASEAN et cinq autres – Australie, Chine, Japon, Corée du Sud et Nouvelle-Zélande – après huit ans de négociations. Il entrera en vigueur le 1er janvier 2022. Le RCEP améliorera l’intégration des marchés asiatiques en éliminant immédiatement les droits de douane et les quotas sur plus de 65 % des marchandises échangées dans la région et progressivement sur 20 ans sur 90 % d’entre elles.

Détention d’une licence de distribution ou de production en série

La relation est importante pour les importateurs vietnamiens. Un premier contact est apprécié.

Les partenaires commerciaux sont des importateurs de boissons alcoolisées qui disposent d’une licence d’importation pour ce type de produits. Selon le décret 94 applicable depuis le 1er janvier 2013, l’importation de boissons alcoolisées est autorisée uniquement pour les entreprises titulaires d’une licence de distribution ou de production de masse. Ce décret a été remplacé par le 105 2017 /ND CP, en vigueur depuis le 1er novembre 2017.
Le décret 38 exige la présentation d’un certificat HACCP ou ISO 22000 ou équivalent répondant aux normes internationales en matière de sécurité alimentaire (BRC ou IFS).

Une stratégie de partenariat à long terme suivie d’un soutien marketing sera essentielle pour le succès sur le marché vietnamien.

vietnam rice fields
Vietnam, le prochain hub vin en Asie du Sud-Est ?
Notre méthode de calcul
Les données montrent les principaux paramètres, combinés pour présenter un classement calculé à l'aide d'une attractivité composite pondérée combinant les facteurs économiques globaux et les facteurs du marché du vin.
CONSOMMATION DE VIN EN VOLUME
31
CONSOMMATION DE VIN EN VALEUR
42
VINS IMPORTÉS EN VOLUME
49
VINS IMPORTÉS EN VALEUR
62
POPULATION
89
PIB PAR HABITANT
0
Reader Rating0 Votes
0
50
Attractivité du marché du vin