NE MANQUEZ AUCUNE ANALYSE - CLIQUEZ SUR CE MESSAGE POUR SUIVRE NOTRE PAGE LINKEDIN
finland

Finlande, un label pour les vins neutres en carbone

En raison des hivers rigoureux et de la courte période de végétation, la Finlande dépend fortement des importations. La Finlande est le cinquième plus grand pays de l’UE ; c’est aussi le pays dont la densité de population est la plus faible. La Finlande compte plus de 5,5 millions d’habitants et la grande majorité d’entre eux vivent dans des zones urbaines, dont 1,5 million dans la région du Grand Helsinki. Le finnois et le suédois sont les langues officielles.

ÉVALUER L’ATTRACTIVITÉ DU MARCHÉ FINLANDAIS DU VIN

La Finlande est confrontée à une multitude de défis à long terme, allant d’une population vieillissante et d’une charge sociale croissante à un taux de chômage élevé et à un marché du travail en transition, passant d’une base industrielle vieillissante (notamment les produits forestiers et papetiers) à une économie de haute technologie axée sur la connaissance. La Finlande a rejoint l’Union européenne en 1995 et est le seul pays nordique à faire partie de la zone euro.

Que ce soit en termes de qualité de vie, d’éducation ou de stabilité macroéconomique, elle occupe les premières places de nombreux classements internationaux. La position géographique du pays le place au carrefour des marchés scandinaves, russes et baltes.

LIRE ÉGALEMENT La Suède, changement culturel et vins alternatifs
Indicateurs économiques de la Finlande

Surtout dans les zones urbaines, les Fins sont plutôt aisés, bien éduqués et ouverts d’esprit.
Le nombre de petits ménages (1 ou 2 personnes) continue de croître, surtout dans les zones urbaines. Compte tenu de sa situation géographique, la Finlande dépend fortement des importations pour ses produits.

Les supermarchés ne vendent que de la bière à moins de 4,7 %

Les Finlandais font leurs courses environ trois fois par semaine. Le week-end, ils achètent la plupart de leurs produits d’épicerie, tandis qu’ils achètent des produits périssables et frais pendant la semaine. Une demande croissante de produits qui contribuent à un mode de vie plus sain. Le marché des produits alimentaires biologiques est en pleine croissance.

Le secteur de la vente au détail de produits alimentaires est dominé par deux grandes chaînes de vente au détail, le groupe S et le groupe K :

  • La plus grande chaîne, le groupe S (SOK Corporation) est une coopérative finlandaise fondée en 1904 dont le siège social se trouve à Helsinki. Le groupe S opère avec différentes chaînes de magasins, dont S-market, Prisma et Alepa ;
  • Le groupe K (Kesko Food) est le deuxième plus grand détaillant alimentaire de Finlande. C’est une société cotée en bourse qui a été fondée en 1940 après la fusion de quatre grossistes régionaux. Le groupe K opère avec différentes chaînes de magasins, dont K-supermarket, K-citymarket et K-market.

Parmi les plus petits détaillants alimentaires figurent Tokmanni, Minimani, M-ketju, R-kiosk et Stockmann. Ce dernier est un grand magasin avec un supermarché haut de gamme ; il y a six supermarchés Stockmann en Finlande. Le discounter allemand Lidl a ouvert son premier magasin en Finlande il y a 15 ans.

Chaînes de distributeurEnseignes
S group S-market (supermarché), Prisma (hypermarché), Alepa (magasin de proximité)
K groupK-supermarket (supermarché), K-citymarket (hypermarché), K-market (magasin de proximité)
LidlLidl (supermarché discount)
TokmanniTokmanni (supermarché non alimentaire)
MinimaniMinimani (hypermarché non alimentaire)
StockmannStockmann (supermarché haut de gamme)
Source : Association finlandaise du commerce de détail (PTY)

Dans la plupart des villes finlandaises, il y a une forte densité de supermarchés. On trouve généralement quelques magasins à distance de marche partout dans la ville. Il y a environ trois mille supermarchés en Finlande, bien que ce nombre diminue lentement en raison de la baisse du nombre de petits et grands supermarchés.

En plus des marques des marques des industriels, la plupart des supermarchés finlandais ont leurs propres marques privées, souvent une marque à bas prix et une marque haut de gamme.

Part des boissons alcoolisées en Finlande

Outre les distributeurs, il existe plusieurs grossistes qui distribuent principalement des aliments et des boissons à l’industrie HRI finlandaise. Chaque jour, un Finlandais sur deux prend un repas ou un café dans un point de vente HRI. Les hôtels, les cafés, les restaurants et les établissements publics constituent le plus grand groupe d’entreprises de restauration. Les chiffres d’affaires exacts de l’industrie HRI ne sont pas disponibles.

Bien qu’il s’agisse d’un petit marché, la Finlande est un marché intéressant pour les produits à forte valeur ajoutée et offre un potentiel d’exportation, notamment pour le vin, la bière artisanale, les whiskies et le gin. Les boissons alcoolisées sont chères en raison du système de tarification d’Alko, de la taxe sur les boissons alcoolisées et de la TVA.

Consommation de vin en Finlande, en volume

En Finlande, les supermarchés ne vendent que de la bière dont le pourcentage d’alcool est inférieur à 4,7%. Alko vendent la grande majorité des boissons alcoolisées. Les sources de l’industrie estiment qu’environ 10 % des boissons alcoolisées sont consommées dans les bars, les clubs, les restaurants et les hôtels. L’industrie HRI achète des boissons alcoolisées via des importateurs spécialisés, souvent membres de SAJK. Certaines grandes chaînes d’hôtels et de restaurants achètent des boissons alcoolisées directement auprès des fournisseurs.

Le monopole Alko vend les boissons alcoolisées

À l’exception du Danemark, la vente de boissons alcoolisées dans tous les pays nordiques est réglementée par le gouvernement. Les consommateurs peuvent acheter leur bière, leur vin et leurs spiritueux au monopole à but non lucratif Alko, qui a été créé en 1932. L’objectif de la politique finlandaise en matière d’alcool est de réduire les effets néfastes d’une consommation excessive d’alcool.

Alko vend annuellement près de 100 millions de litres d’alcool. Plus de la moitié de cette quantité est constituée de vin, tandis que les spiritueux et la bière représentent respectivement 25 % et 15 %. Alko a récemment lancé une boutique en ligne qui propose plus de 6 400 produits. Seul le monopole a le droit de vendre en ligne. Les produits qui se vendent bien en ligne peuvent être ajoutés à l’assortiment dans les magasins.

Il existe 350 magasins Alko, dont la plupart se trouvent dans les villes. 60 autres points de retrait sont principalement situés dans les régions moins peuplées et éloignées de la Finlande. Il existe trois types de magasins :

  • Le plus petit est appelé magasin de proximité et propose environ 1 500 produits, principalement de la bière et de l’alcool.
  • Un autre type de magasin est appelé magasin spécial, qui est plus grand que le magasin de proximité. Les magasins spéciaux offrent un assortiment plus large de bières, de liqueurs et même de certains vins.
  • Le troisième type de magasin, le plus important, est le magasin haut de gamme qui offre en plus un large assortiment de vins de qualité. Les magasins haut de gamme proposent généralement 3 000 produits et se trouvent fréquemment dans les villes.

L’arbre d’assortiment d’Alko peut être divisé en vin, bière et spiritueux distillés. Il existe 19 sous-catégories et elles sont à nouveau divisées en 222 segments basés sur le prix, la certification spéciale, les raisins, l’emballage, les styles, le pourcentage d’alcool, etc. Alko utilisera ces segments lorsqu’elle lancera des appels d’offres de fournisseurs tous les six mois. Tant les producteurs finlandais (y compris les producteurs étrangers) que les importateurs peuvent présenter leurs produits à Alko.

Les boissons alcoolisées sont très chères en Finlande et les Finlandais se tournent vers des boissons à faible pourcentage d’alcool. Les Finlandais aiment la bière finlandaise. La concurrence vient d’Allemagne et du Royaume-Uni. Sur le site d’Alko, il y a un calculateur de prix qui calcule automatiquement un prix de détail lors du téléchargement du prix d’achat.

LIRE ÉGALEMENT Norvège, les droits exclusifs de vente de vin

Commerce transfrontalier par 5% des voyageurs

Selon l’Association des fournisseurs finlandais de boissons alcoolisées (SAJK), près de la moitié du volume de boissons alcoolisées a été apporté par seulement 5 % des voyageurs transfrontaliers. Les prix des boissons alcoolisées, par exemple, sont moins élevés en Estonie qu’en Finlande et le temps de trajet entre Helsinki et Tallinn est de deux heures en ferry.

Besoin de rassurer sur les origines du vin

La Finlande ne produit pas de vin et dépend donc entièrement des importations. Les vins des pays du Nouveau Monde et de l’Ancien Monde sont tout aussi populaires. Les vins du Chili sont particulièrement populaires, suivis de près par l’Espagne et l’Italie, représentant ensemble plus de la moitié des importations totales de vin. Les autres pays fournisseurs sont l’Afrique du Sud, la France, l’Australie et l’Allemagne. Les nombreuses appellations françaises sont difficiles à comprendre pour le consommateur finlandais moyen et le niveau de prix est plus élevé que celui des vins espagnols, italiens ou du Nouveau Monde.

Les vins d’Alko sont tous classés par pays d’origine. Les vins rouges sont plus populaires que les vins blancs en Finlande. Il existe de nombreux débouchés pour les vins biologiques. Pour les vins effervecents, la France s’est classée troisième en volume en 2020 derrière l’Espagne et l’Italie. Les vins les plus chers sont achetés principalement pour les fêtes et autres événements spéciaux.

Consommation de vin en Finlande, en valeur

Les consommateurs et les professionnels finlandais montrent un intérêt croissant pour les vins européens portant un label biologique, un terroir fort et des cépages régionaux. Suite à la crise du Covid 19, les consommateurs finlandais ont besoin d’être rassurés sur les origines, les méthodes de production éco-responsables et l’empreinte carbone respectueuse de l’environnement. Le monopole Alko a développé un label de produits neutres en carbone.

La Finlande n’a jamais abandonné son système de recyclage obligatoire « Palpa ». Un code-barres apposé sur chaque bouteille permet de la rapporter aux machines en échange de quelques centimes. En fonction de leurs volumes, les importateurs peuvent décider de faire partie de ce peuvent décider de faire partie de ce système moyennant une redevance.

Les appels d’offres du monopole

La plupart des hommes d’affaires finlandais parlent anglais et ont un niveau d’éducation élevé (maîtrise ou licence). Ils sont ponctuels, directs, ont beaucoup voyagé et sont informels. Les Finlandais aiment être bien informés sur le produit proposé, le prix et leur partenaire commercial, tout en appréciant les partenariats à long terme.

Certains importateurs sont plus particulièrement spécialisés dans la vente au monopole ou au secteur CHR/Duty Free. Le bon choix de l’importateur sera la clé du succès en Finlande, bien qu’il soit toujours possible de répondre directement aux appels d’offres du monopole. Il est conseillé de venir rencontrer la personne de contact au moins une fois pour assurer une relation commerciale.

La promotion des boissons alcoolisées est interdite.

finland
Finlande, un label pour les vins neutres en carbone
Notre méthode de calcul
Les données montrent les principaux paramètres, combinés pour présenter un classement calculé à l'aide d'une attractivité composite pondérée combinant les facteurs économiques globaux et les facteurs du marché du vin.
CONSOMMATION DE VIN EN VOLUME
59
CONSOMMATION DE VIN EN VALEUR
79
VINS IMPORTÉS EN VOLUME
70
VINS IMPORTÉS EN VALEUR
80
POPULATION
0
PIB PAR HABITANT
85
Note des lecteurs0 Note
0
69
Attractivité du marché du vin